www.sauvonsluniversite.com

www.sauvonsluniversite.com

La Caractrisation des UMR Un outil pour une meilleure connaissance des units Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation des UMR Objectif gnral Concept et mthode Protocole Exemple Mise en place Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa Une politique partenariale NEW Objectif gnral Des units associes Formes dquipes excellentes Avec une politique scientifique en phase avec celle du CNRS Engages dans une politique contractuelle, diffrencie en intensit et en thmatiques avec les partenaires

laboration dun outil : La caractrisation Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR Concept A vocation descriptive, la caractrisation constitue un protocole applicable tous les types dunits et tous les champs disciplinaires Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR Mthode Apprhender en termes de performances la rponse dune structure oprationnelle de recherche ses missions au moyen de 8 caractres distinctifs

Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR 8 caractres distinctifs (de lUMR et de ses quipes) 1. Capacit de stratgie et de management 2. Poids du CNRS (forces humaines) 3. Niveau de la production scientifique (critres internationaux) 4. Performances de la formation et par la recherche 5. Points forts et performances des quipes de lUMR 6. Attractivit et ouverture internationales 7. Plates-formes technologiques 8. Ouverture sur le milieu socio-conomique Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa Exemple de construction du paramtre Stratgie et Management

Identification objective des points forts et des points faibles, Proximit des objectifs scientifiques avec ceux du CNRS, La proximit des activits avec le cur du mtier CNRS (ex. : recherche et/ou ingnierie ; recherche et/ou expertise ; recherche et/ou rponse la demande socitale ; ), Capacit de fermer des quipes de recherche qui correspondent des points faibles sans espoir d'volution et a contrario de renforcer significativement des points forts, Capacit de lUMR susciter ou accueillir des activits de recherche exploratoires et prendre des risques, capacit de lUMR dvelopper de relles recherches interdisciplinaires, politique des emplois, travers des affichages sur les priorits affiches, Proportion de recrutements exognes (voir feuille 5), La capacit protger le patrimoine scientifique de lUMR (comprhension des enjeux, respect des procdure, scurit des systmes dinformation, protection de la proprit intellectuelle), Capacit de lUMR cibler son action internationale sur quelques collaborations actives sur ses points forts (indicateurs pour actives : copublications, co-tutelles, contrats communs avec des partenaires socioconomiques), La diffusion de linformation scientifique et technique, Implication dans l'environnement rgional.

Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa Exemple de construction du paramtre Attractivit et ouverture internationales %-age de chercheurs et dEC trangers recruts, %-age de chercheurs et dEC europens/trangers recruts, %-age de doctorants (en co-tutelle) , docteurs, postdocs trangers, %-age de doctorants .. europens/trangers, quipes de lUMR impliques dans la (co-)responsabilit de rseaux et de programmes europens ou internationaux de recherche, quipes de lUMR impliques dans des consortia avec partenaires trangers, quipes de lUMR bnficiant de financements obtenus auprs d'agences de moyens internationales, quipes de lUMR ayant des chercheurs et/ou EC experts auprs dorganismes trangers,

quipes de lUMR accueillant des extrieurs de haut niveau, comme Visiting Professor ou Scientist , quipes de lUMR ayant des cooprations internationales soutenues par le CNRS et actives quipes de l'UMR impliques fortement dans des laboratoires mixtes avec l'tranger quipes de lUMR ayant des co-publications, en nombre significatif, avec des chercheurs trangers. Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa Principe de la cotation - si le paramtre a une probabilit dexistence faible , il est cot 0 ou 1 -si le paramtre a une probabilit plus rpartie, on utilise une cotation du type quartile , par analogie avec la statistique descriptive , il est cot 0, 1,2,3 Le principe est celui dune codification par intervalles Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR Outil danalyse visant objectiver le regard port sur lunit en utilisant pour

chaque caractre distinctif plusieurs paramtres secondaires Outil daide la dcision Outil daide la ngociation avec des partenaires du CNRS Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa sation de lUMR Pour qui ? Les Directeurs dunits Les structures dcisionnelles du CNRS (Dpartements scientifiques et les Instituts nationaux) La Direction Gnrale du CNRS Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR Protocole Utilise un maximum dinformations disponibles, pour faire merger les caractres distinctifs des units de recherche ( partir des dossiers de demande de reconnaissance dans le cadre de la contractualisation, des rapports dactivit, des fiches individuelles)

Exige le concours des DU et des DSA du domaine Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR Un premier impratif : respecter la diversit des champs disciplinaires Un second impratif : la caractrisation doit donner une image en relief dun laboratoire reprsentative de sa ralit (ncessit du regard des DU) Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation des UMR - exemple Performances UMRxxxx/xxxx Score Score moyen Stratgie 1 Relations avec le milieu

0,8 socioconomique 0,6 score maximum Poids du CNRS 0,4 0,2 Plates-formes Technologiques niveau scientifique international des 0 Attractivit et ouverture quipes Performance de la formation Internationales doctorale Points forts et performances des chercheurs et EC de l'UMR Directeurs de laboratoires Vague D

24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR - Exemple Caractrisation de lquipe 1 LE REGARD GLOBAL PORTE SUR LUMR CACHE UNE GRANDE DIVERSITE AU NIVEAU DES EQUIPES Score Performances Equipe 1 Poids du CNRS 1 0,8 Relations avec le milieu socioconomique 0,6 Score moyen Score maximum Niveau scientifique international de l'quipe 0,4 0,2

0 Performance de la formation et par la recherche Plates-formes Technologiques Attractivit et ouverture Internationales Points forts et performances des chercheurs et EC de l'quipe Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation des UMR - exemple Caractrisation de lquipe 2 Performances Equipe 2 Score Score moyen Poids du CNRS 1 0,8

Relations avec le milieu socioconomique 0,6 Score maximum Niveau scientifique international de l'quipe 0,4 0,2 0 Performance de la formation et par la recherche Plates-formes Technologiques Attractivit et ouverture Internationales Points forts et performances des chercheurs et EC de l'quipe Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR Aujourdhui : on est pass de

lexprimentation au systmatique Qui : Thoriquement, travail conjoint DS/Dpa Comment : Par dossiers lectroniques Cible : Units/DS vague C (hors SHS) (environ180) Calendrier : 15 novembre 2007 au 30 avril 2008 Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR UNITES DE LA VAGUE C Directions scientifiques FRE UMR TOTAL CHIMIE 44 44 EDD

14 14 MPPU 50 50 37 38 51 51 SDV 1 SHS ST2I 2 31 33

TOTAL 3 227 230 lexception du secteur SHS qui ne pourra caractriser les units quen vague D Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa La Caractrisation de lUMR POURCENTAGE DUNITES CARACTERISABLES DE LA VAGUE C Pourcentages d'units caractrisables (Grand-est) 120,00% 100,00% 80,00% 60,00% Srie1 40,00% 20,00% 0,00% CHIMIE EDD

MPPU Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 SdV ST2I DPa La Caractrisation de lUMR POURCENTAGE DUNITES CARACTERISABLES DE LA VAGUE C Pourcentages d'units caractrisables (Paris) 50,00% 45,00% 40,00% 35,00% 30,00% 25,00% Srie1 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00% CHIMIE EDD

MPPU Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 SdV ST2I DPa Fiche individuelle (1) 1 - Informations gnrales* NOM** utilis pour signer les articles Prnom utilis pour signer les articles N de l'quipe interne (Cf Dossier unique_Demande de reconnaissance : "1-Structuration de l'unit propose au 1er janvier 2010") Nationalit*** *Seules les cellules de la ligne 4 sont accessibles ** Le nom sera report automatiquement dans les feuilles suivre

*** F (Franais), E (Europen), M (autres parties du monde) Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa Fiche individuelle (2) 2 - Donnes sur les responsabilits scientifiques, les prix et les distinctions* NOM >> 0 1 2 3 Membre d'editorial boards (Co-) Organisateur de confrence internationale de rfrence

1 (pour oui) / 0 (pour non) 1 (pour oui) / 0 (pour non) 4 5 6 7 (Co-)Responsa ble d'actions europennes et/ ou internationales Titulaires de distinctions internationales Autres responsabilits l'international** Sjour invits

l'tranger : dure 1 mois visiting professor ou scientist Membre IUF (pass et prsent) 1 (pour oui) / 0 (pour non) 1 (pour oui) / 0 (pour non) 1 (pour oui) / 0 (pour non) 1 (pour oui) / 0 (pour non) 1 (pour oui) / 0 (pour non) Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa Fiche individuelle (3)

1- NOM 2-Nombre d'ouvrages ou de chapitres d'ouvrages "recherche" sur 2004-2008** 3-Nombre d'articles rf Web of Science sur 2004-2008 4-Nombre total d'articles rf. Web of Science, Npa 5-Nombre total de citations Nc,totb 6-Nombre de citations par articles Nc,tot/Npc 7-Facteur hd

0 Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 DPa Fiche individuelle 8-Facteur d'im pact max. de la disci pline e 9-Facteur d'imp act max. pour le cherc heurg 10-Facteur d'imp act

moye n de la disci plinef 11-Facteur d'imp act moye n pour le cherc heurh 12- 13T o p 1 0 * * * Hi gh ly cit

ed pa pe rs* ** 14-leader intern ationa l 1**** Directeurs de laboratoires Vague D 24 Juin i2008 15-leader intern ationa l 2**** 16-Nombre d'articles co-signs avec des collgues trangers sur 2004-2008 DPa

Recently Viewed Presentations

  • Session Title - Lenoir-Rhyne University

    Session Title - Lenoir-Rhyne University

    Database statistics are used by the database optimizer to route queries.Outdated statistics leads to performance degradation. Outdated indexes can lead to very poor search performance in all queries where conditioning is used (i.e., mandatory prompts)
  • Bonding - gardencity.k12.ny.us

    Bonding - gardencity.k12.ny.us

    The bonding in some molecules or ions cannot be described by a single Lewis structure due to electron delocalization within multiple bonds. Resonance structure: an equivalent Lewis dot diagram placing a multiple bond between a different bond site in the...
  • Aufnahmetechniken Dr. Adrienn Dobai / Dr Bence Szab/

    Aufnahmetechniken Dr. Adrienn Dobai / Dr Bence Szab/

    Aufnahmetechniken Dr. Adrienn Dobai / Dr Bence Szabó/ Dr. Krisztián Csomó
  • Presentación de PowerPoint

    Presentación de PowerPoint

    A diferencia del positivismo y las expresiones artísticas del naturalismo de las décadas anteriores, inspiradas en una cultura del progreso, los fundamentos filosóficos del decadentismo son de carácter irracionalista, y sus aspiraciones aristocráticas y sus tendencias culturales contrastan claramente con...
  • PowerPoint bemutató

    PowerPoint bemutató

    A FSZ képzések esetében 1993 LXXX. törvény 1997. jan. 1-től hatályos verziójának 9/A § (1) bek. szerint a felsőfokú szakképzés is beszámít a támogatási idő felhasználásába. ... és ezt követően történik meg a FIR-bena támogatási idő számítás.
  • Types of Energy - scott.k12.ky.us

    Types of Energy - scott.k12.ky.us

    Types of Energy. Everything should be off your desk except your notes page and your pencil. Fill in your notes as we go along. Potential Energy. Energy of POSITION or STORED energy. 1. CHEMICAL ENERGY energy stored in the bonds...
  • Why did the Problem Novel Become Popular in the 1960s?

    Why did the Problem Novel Become Popular in the 1960s?

    Science Fiction: Sub-genre of Fantasy Science Fiction is a sub-genre of Fantasy, so let's begin by defining the genre: A work of fantasy is one in which at least one element of the story does not conform to natural laws....
  • Designer Buildings: An Evaluation of the Price Impacts

    Designer Buildings: An Evaluation of the Price Impacts

    submarket_cluster=litchfield county. submarket_cluster=livingston/w oakland. submarket_cluster=lloyd district. submarket_cluster=longmont. ... submarket_cluster=southeast leon county. submarket_cluster=southeast los angeles. submarket_cluster=southeast outlier.