Propriétés et universaux - iFAC

Propriétés et universaux - iFAC

Mtaphysique Proprits et universaux Plan Introduction 1. Le problme des universaux 2. Ralisme et Nominalisme 3. La thorie des tropes Conclusion Deux questions A. La question des proprits : Quest-ce qui fait quune chose (substance) est (dite) F ?

Ex : Socrate est philosophe , Socrate est blanc B. La question des universaux : Quest-ce qui fait que deux choses (substances) sont (dites) F ? Ex : Socrate et Platon sont (des) philosophes , Socrate et Platon sont (des) hommes Prdicat et proprit Socrate est chauve , Socrate court , Socrate est plus petit que Thtte Analyse des propositions en sujet(s) et prdicat(s): -les expressions sujets dsignent (font rfrence ) des objets (individus) = ce dont on parle, -le prdicat est lexpression qui rsulte de la soustraction des

termes sujets dans la proposition = ce quon en dit Fa, Rab NB: ide moderne (logique) vs Aristote (grammaire) Prdicat et proprit Proprit: ce qui est signifi par le prdicat et attribu un ou plusieurs objets (dsigns par le ou les termes sujets) Existence des proprits? -On pose lexistence de ce qui est signifi par le sujet dune proposition: si Socrate est chauve, alors il y a (il existe) quelquun qui est chauve. -Mais pose-t-on lexistence de ce qui est signifi par le prdicat? Les proprits existent-elles? Y a-t-il (existe-t-il)

quelque chose (la calvitie) que Socrate a/est du fait quil est chauve? - La calvitie est une proprit de Socrate Le carr ontologique Universel Individuel Concret/substance Abstrait/accident

Genre/espce/sorte Lhomme en gnral (Genre, espce, sorte) La connaissance, la couleur Substance individuelle Socrate, cet homme Accident particulier, trope Cette connaissance grammaticale, cette couleur

Est dans Est dit de Arbre ontologique tres/tants substance particulire Socrate, Platon

universelle homme accident particulier universel Cette blancheur (de Socrate)

blancheur Arbre ontologique tres/tants universels Substantiels accidentels Animal, homme blancheur

particuliers substances accidents Socrate, Platon Cette blancheur de Socrate Arbre ontologique de

lhylmorphisme Cette blancheur me de Socrate Socrate blanc Socrate Proprits et universaux 1. Le problme des universaux

Type et Token Combien de lettres? BABAR B, A, R C.S. Peirce Ressemblance et identit Mdor

Fido Chien (en soi) Nature du chien Mdor est distinct () de Fido Mdor ressemble Fido Mdor et Fido ont quelque chose en commun: la mme couleur (bariol), la mme nature (chien) Rappel sur lidentit Identit numrique (a = a), identit spcifique (a et b sont de la mme espce:

chiens, voitures), identit qualitative (a et b ont la mme couleur) La ressemblance est une identit spcifique ou qualitative entre deux individus numriquement distincts (identit numrique de la proprit ou de la nature commune?) Prdication et identit Mdor est un chien (Cm), Fido est un chien (Cf) Mdor est bariol (Bm), Fido est bariol (Bf) Jean a le mme chien que Jacques: chacun a son chien, mais cest le mme type de (espce de, sorte de) chien Le prdicat signifie (dsigne?) la proprit ou la nature de lobjet, et peut tre commun plusieurs objets distincts

NB: la forme logique ne permet pas de distinguer entre prdicats substantiels et accidentels, donc entre proprits/formes substantielles et accidentelles Larbre de Porphyre Substance corporelle vivantes Non vivante animale non animale minrale = vgtale

rationnelle irrationnelle homme chien, chat non corporelle ange Les questions de Porphyre Porphyre Isagog 1, 11-4 (Trad. Libera)

Tout dabord, en ce qui concerne les genres et les espces, la question de savoir sils existent ou bien sils ne consistent que dans de purs concepts, ou, supposer quils existent, sils sont des corps ou des incorporels, et, en ce dernier cas, sils sont spars ou bien sils existent dans les sensibles et en rapport avec eux -, voil des questions dont jviterai de parler, parce quelles reprsentent une recherche trs profonde et quelles rclament un autre examen, beaucoup plus long. Proprits et universaux 2. Ralisme et Nominalisme

Le Ralisme Il y a une ralit commune (luniversel), objective (indpendante de lesprit, du langage), numriquement une au fondement de lidentit spcifique et de lidentit qualitative (de la ressemblance) Luniversel est signifi par un terme gnral (homme) ou un terme abstrait (vertu, humanit), correspondant une ide gnrale. Les particuliers (individus) exemplifient les universaux (token-type) Le Nominalisme

Il ny a que des ralits particulires (substances et/ou tropes) Les ressemblances qualitatives ou spcifiques sont des relations primitives (irrductibles lidentit dune chose-proprit) La seule universalit est celle des signes conventionnels ou naturels Guillaume dOckham De ce que Socrate et Platon ne diffrent entre eux que numriquement, et que, selon sa substance, Socrate est maximalement similaire (simillimus) Platon, lintellect peut, laissant de ct tout le reste, abstraire un concept commun Socrate et Platon qui ne sera pas commun Socrate et une blancheur ; et il ny a de cela aucune autre cause demander si ce nest que Socrate est Socrate et Platon est Platon et chacun est homme. (Ordinatio I, d.2, q.6 [OTh II, p. 211])

Les universaux et le langage Objets de la connaissance intellectuelle (ide gnrale) vs connaissance sensible (particulier) Exprims par le prdicat dans une proposition descriptive sur des particuliers: Socrate est chauve , Socrate est homme (mais peut tre dsign par le sujet dune proposition sur un universel, au moyen dun terme abstrait: lhonntet est une vertu ) NB: Prdicats monadiques vs polyadiques (relations) : Socrate est plus petit que Thtte , Socrate et Xanthippe sont maris Les universaux et le langage

De nombreux termes singuliers, dsignant des particuliers, contiennent des termes universels (dsignant des universaux?): la tte de Charles Ier Toute proposition contient au moins un terme universel: le verbe (Le bourreau a coup la tte du roi) Importance des relations exprimes par les verbes et les prpositions en plus des adjectifs et des noms universels Largument de la ressemblance Critique empiriste des ides abstraites (Berkeley, Hume): nous navons que des reprsentations de choses singulires, mais pouvons en utiliser une comme paradigme, exemplaire

auquel dautres choses ressemblent de sorte quon les dsigne par le mme mot ide de chien Ressemble Ress e Mdor dsigne

mble Ressemblance (et dsignation) sont inliminables (cf. Russell) Fido Chien Objectivit des universaux Edimbourg est au nord de Londres -La proposition est vraie indpendamment de la pense

quon en a -La vrit de la proposition suppose la relation au nord de en plus des villes de Londres et Edimbourg -La relation au nord de est objective Mais la diffrence des villes (particuliers), la relation est hors de lespace et du temps Le monde des universaux Distingu du monde sensible (particuliers) Objet de connaissance intellectuelle (plus haute, plus vraiment connaissance? Platon) Plus rel que le monde sensible? (Platon) Sans interaction avec le monde sensible, mais pas sans

rapport: les particuliers sont des instances des universaux, ils les exemplifient (cf. nombres: insensibles, mais sappliquent au monde sensible) Objections modres Multiplication des universaux avec celle des prdicats? > Ou bien admettre que la multiplication nest pas un problme, ou bien trouver un moyen de limiter la prolifration des universaux (science?) Irralit de ce qui est hors de lespace-temps, irralit de son influence sur les ralits de lespace temps. Instanciation/exemplification en question > Cest la thse ontologique, mais on peut envisager une

autre conception du lien entre universaux et particuliers Deux ralismes Ontologie relationnelle (Platonisme) Ontologie de constituants (Aristotlisme?) Homme en soi humanit P P

S = humanit S Ralisme platonicien Avantages supposs il y a (il semble quil y a) des universaux non instancis (satellite de la lune, centaure, frre de X) > repose sur

largument de la signification tout universel pourrait tre non instanci (luniversel vache si toutes les vaches sont tues) > il a t, est ou sera instanci les conditions didentit de luniversel spar sont claires (le triangle) > mais est-ce un avantage? Ralisme modr Avantage suppos des universaux concrets -Existence dans lespace-temps -Laisser la science le soin de dterminer quels termes gnraux (ides gnrales) correspondent un universel vritable (la signification nest pas un bon guide)

Problme : localisation multiple (tout entier plusieurs endroits) > Ne pas penser luniversel comme une chose, ce qui produit les difficults. Cf. Ablard et le status hominis Trois tats de luniversel ou trois sortes duniversaux 1) Universale ante rem : universel spar (abstrait) des substances concrtes Platon ou Augustin (ides divines) 2) Universale in re : universel dans les substances concrtes Aristote ( ?) 3) Universale post rem : concept universel admis par tous, seul universel pour le nominaliste

Recently Viewed Presentations

  • Applying the Multi-Attribute Approach to Utility Risk ...

    Applying the Multi-Attribute Approach to Utility Risk ...

    Working group to develop test-drive multi-attribute value function that will be applied to all test drive problems. Note: the value function must be the same, regardless of the test problem (e.g., electric, gas). Otherwise, we cannot compare enterprise-level mitigation plans...
  • Teachers notes Design Strategies Designing  Inspirational sources The

    Teachers notes Design Strategies Designing Inspirational sources The

    Slide 6 provides an example of Raewyn Harris' work. She is a New Zealand based artist who is inspired by her local landscape, coastline, hills, trees and the sea. She includes the patterns of nature in her paintings and will...
  • What is a flag for? Social media reporting tools and the ...

    What is a flag for? Social media reporting tools and the ...

    What is a flag for? Social media reporting tools and the vocabulary of complaint ... YouTube's genres of bad content. ... Flagging is thin on meaningMaybe that's a good thing? Regulation is messy. Opacity means less controversy if admins ignore...
  • Student Success Institutionally High-Impact Practices Data Equity The

    Student Success Institutionally High-Impact Practices Data Equity The

    on-campus employment ... And, if you're an assessment booster like I am, then you know the real value is when you [click] close the loop, and use this evidence not just to protect what you do, but to improve it.
  • Egyptian Mummies - PC\|MAC

    Egyptian Mummies - PC\|MAC

    Sadly, most were plundered in ancient times by grave robbers and vandals looking for treasures wrapped up in the bandages. Countless mummies were also destroyed during the Middle Ages, when they were ground into powders to make supposedly . magical...
  • Generic Skills Aims Introduction to the Portal Information

    Generic Skills Aims Introduction to the Portal Information

    Times Arial Wingdings Calibri Blank Presentation 1_Blank Presentation Slide 1 Generic Skills Aims Introduction to the Portal Getting access to Resources Information available from the Library Home page Evaluating information on the Internet Electronic journals Slide 9 Slide 10 Slide...
  • Construction of One Belt and One Road and the New Order of ...

    Construction of One Belt and One Road and the New Order of ...

    To adapt to and lead the New Normal Tyler Durden(2015):B&R is designed to solve the overproduction and to accelerate the internationalization of RMB. Flynt Leverett(2015)and Hillary Mann(2015): B&R is designed to balance the regional economy, to narrow the gap between...
  • SOL Quiz 8 - Loudoun County Public Schools

    SOL Quiz 8 - Loudoun County Public Schools

    Confucius created a system of ethics and behavior which, if followed, would lead to a stable and harmonious society. Many of Confucius's ideas, which were recorded in the "Analects" by his disciples, codified practices already in existence in Chinese society...