Modèle AEC - Leem

Modèle AEC - Leem

Biotechnologies : Emploi, mtiers et formation I - Synthse II - Rapport final version longue Leem 88 rue de la Faisanderie 75 016 PARIS tude ralise avec le cabinet Septembre 2005 recherche avance, la vie progresse. Copyright Leem 2005 Biotechnologies : Emploi, mtiers et formation I - Synthse Leem 88 rue de la Faisanderie 75 016 PARIS Septembre 2005 recherche avance, la vie progresse. Copyright Leem 2005 Lorigine et les objectifs de ltude Biomdicaments 2010 - proposition 5 : un plan stratgique pour l'emploi et la formation des comptences tude prospective sur les mtiers et l'emploi dans les entreprises du mdicament dans 5 et 10 ans

Biotechnologies : emploi, comptences et formation : Dfinir les comptences et besoins en biotech valuer les effectifs actuels et les tendances davenir Analyser loffre de formation et les carts avec les besoins Dfinir un plan daction pour lemploi et la formation en biotech recherche avance, la vie progresse. Page 3 Copyright Leem32005 Les tapes cls Fvrier - Avril Constats et Analyses Mai - Juillet Sminaire Politique et Plan dactions Avril CEO d'entreprises de biotechnologie, responsables de recherche et de production, investisseurs recherche avance, la vie progresse. Dcision Juin Quantification des besoins : enqute

12 personnes interviewes Septembre Sminaire de 20 participants CEO d'entreprises de biotechnologie, responsables de recherche, reprsentants du comit Biotech et des autres groupes de travail concerns du Leem Page 4 Communication des rsultats de ltude et du plan daction Mise en uvre du plan daction Validation des rsultats de ltude et du plan daction par les instances du Leem Copyright Leem42005 Les besoins de comptences en Biotechnologie tifs c e eff nts s a De port im es d ge nces

a l il te Ma mp co Lemploi dans les biotech sant : environ 20 000 personnes rparties entre jeunes pousses et entreprises du mdicament Pour les big pharma comme pour les socits de Biotech, un mme enjeu : faire voluer les dmarches de R&D en renforant et maillant les grands types dexpertise Orienter chercheurs et ingnieurs vers une culture projet et rsultats, donc accrotre leurs comptences en gestion des hommes et en gestion dentreprise par la formation continue ss i ne s u b nt s e e ur cam t l Cu di Pour renforcer ces comptences et certaines spcialisations, m t e encadrer les programmes de formation initiale on ns i t o par une charte de recommandations pta ati a Ad form

s En Bioproduction, en raison du besoin de technicit accrue, de n tio es a s mi ertis i t Op exp s de challenger lexistence des quotas rglementaires de pharmaciens Un besoin : renforcement des comptences biotech, Un atout : des formations et un savoir-faire en Biotech existant en France recherche avance, la vie progresse. Page 5 Copyright Leem52005 Lemploi dans les biotech : environ 20 000 personnes rparties entre jeunes pousses et entreprises du mdicament Des effectifs importants en France 55% : Entreprises du mdicament (dont la moiti des effectifs recenss en production) Prs de 45% : Jeunes pousses La tendance davenir en terme deffectif est stable Source : Leem daprs les entreprises adhrentes au Comit Adebiotech ayant une activit de biotechnologies connexe avec le mdicament humain (sont cartes les entreprises faisant du matriel mdical, des mdicaments vtrinaires et des outils de diagnostic) et les rponses lenqute reues en septembre 2005. La recherche avance, la vie progresse. Page 6

Copyright Leem 2005 Un mme enjeu fondamental : Renforcer et mailler les grands types dexpertise 1. claires diffremment par les enjeux des biotechnologies, les disciplines "traditionnelles" doivent tre renforces 2. Favoriser les doubles expertises en tablissant des passerelles Biostatistique et mathmatiques Production Pharmacologie molculaire, in-vivo et physiologie animale Pharmacie R&D Clinique Pharmacovigilance et Affaires Rglementaires Dveloppement Galnique Sciences du vivant Brevets Sciences de lingnieur Maintenance industrielle 1. Travailler avec le Ministre de l'ducation nationale, les

acadmies et les facults de mdecine, de pharmacie et de sciences 1. Crer un cursus en Ile de France dans le cadre dun projet pilote 2. Lien avec laction du CSIS 2. Dmultiplier ce projet recherche avance, la vie progresse. - Page 7 Collaboration avec facults de mdecine, de Pharma, de sciences, coles de commerce et d'ingnieur Copyright Leem72005 Orienter chercheurs et ingnieurs vers une culture entrepreneuriale Un fort besoin de comptences managriales, en gestion de projet et dintgration de la culture d'entreprise et du mdicament 1. Permettre aux salaris des Jeunes Pousses l'acquisition de comptences en cultures du rsultat, de l'entreprise et du mdicament Monter un projet national de formation des salaris et ngocier des financements 2. Faciliter laccs pour les doctorants en bio ces formations Communiquer auprs des entreprises sur les possibilits de recours au contrat de professionnalisation Aide financire de l'OPCA

3. Aider les jeunes pousses intgrer des profils seniors Partage de personnel qualifi Retour en France des expatris : projet home, sweet home Second lan de carrire et activit professionnelle des pr-retraits recherche avance, la vie progresse. Page 8 Copyright Leem82005 De (trop?) nombreuses formations initiales recenses en biotechnologies, tous les niveaux de formation suprieure Plus de 500 formations initiales portant uniquement sur les biotechnologies, ou intgrant dans leur programme une partie ddie aux sciences du vivant (bioproduction, enzymologie etc) ont t recenses, de Bac+2 aux doctorales et aux coles dingnieurs. Ces formations se rpartissent par niveaux de la manire suivante : Rpartition des formations par niveaux On constate que les formations de niveau bac+5 sont les plus nombreuses, suivies ensuite par les formations de niveau bac+2, puis Bac+3. Une interrogation sur ladaptation de lensemble de ces formations aux besoins des entreprises, et de visibilit pour les jeunes 9% 28% Bac+2 Bac+3 Bac+4 38% Bac+5 15% 10% recherche avance, la vie progresse. Page 9

Ecoles doctorales Copyright Leem92005 spcialisations, encadrer les 500 programmes de formation initiale Une charte de recommandations Si les formations spcifiques aux biotechnologies sont juges globalement satisfaisantes, La squence de formation devra mieux distinguer Tronc commun et Spcialisations Le tronc commun doit assurer de solides comptences en biologie et en gestion dentreprise et des hommes Certaines disciplines spcifiques et leurs applications mriteront dtre renforces et soutenues par la pratique de stages Renforcer biochimie et biologie cellulaire Sensibiliser les tudiants au Mdicament, aux rsultats conomiques et au management Immunogncit des molcules Squenage et Synthse Transgnse Processus de fabrication et de purification recherche avance, la vie progresse. Page 10 Copyright Leem 102005 En Bioproduction, en raison du niveau de technicit accrue, challenger lexistence des quotas rglementaires

Les modes de fabrication innovants de Bioproduction requirent une technicit accrue Les profils recherchs en fabrication et en contrle qualit sont ceux de techniciens, d'ingnieurs et de docteurs es sciences hautement spcialiss Les socits se heurtent ainsi lobligation rglementaire du quota de pharmaciens* elles souhaitent une adaptation des quotas et la rvision de la responsabilit pharmaceutique Partage de pharmaciens en bioproduction Personne qualifie comme l'tranger ou pratique actuelle dans la thrapie cellulaire en France Proposer au Ministre de la Sant et l'Ordre des Pharmaciens dadapter les critres de la responsabilit pharmaceutique la Bioproduction Obligation rglementaire fixe par les articles 5124-38 et 39 du Code de la Sant recherche avance, la vie progresse. Page 11 Copyright Leem 112005 pour forger les comptences de demain en Biotechnologie 1. Renforcer le maillage des cursus scientifique et ingnieur aux cursus mdical et pharmacie pour faire voluer la dmarche fondamentale de R&D 2. Former les salaris des biotech aux cultures business et mdicament par le montage dun projet national de formation 3. Mettre en place des solutions innovantes de type partage de personnel ou

second lan de carrire afin daider les jeunes pousses attirer des profils senior 4. Promouvoir une charte de recommandations Leem destines aux coles et universits afin dadapter les formations initiales aux besoins 5. Adapter la responsabilit pharmaceutique la Bioproduction afin de permettre le recours aux experts industriels adquats recherche avance, la vie progresse. Page 12 Copyright Leem 122005 Biotechnologies : Emploi, mtiers et formation II - Rapport final version longue Leem 88 rue de la Faisanderie 75 016 PARIS Septembre 2005 recherche avance, la vie progresse. Copyright Leem 2005 Les origines de ltude Bio-mdicaments 2010 - proposition 5 : un plan stratgique pour l'emploi et la formation des comptences tude prospective sur les mtiers et l'emploi dans les entreprises du mdicament dans 5 et 10 ans Ltude biomdicaments 2010, mene en novembre 2004 par le Comit Biotechnologies du Leem, dcrit les enjeux et propositions pour favoriser lattractivit de la France dans ce domaine-cl. La dernire des 5 propositions nonces conclut lopportunit de dvelopper un plan stratgique national pour lemploi

et la formation , plan dont les perspectives sont encourageantes : -une opportunit de crer des dizaines de milliers demplois haute valeur ajoute -Un renforcement de la chane de progrs thrapeutique -Une place mrite pour la France dans la nouvelle cartographie europenne des soins -Une tape supplmentaire vers le dveloppement dune conomie innovante. Ltude prospective sur les mtiers et l'emploi dans les entreprises du mdicament dans 5 et 10 ans publie en juin 2004 par lObservatoire des mtiers du Leem prcise que les nouveaux champs dinvestigation des biotechnologies, de la thrapie gnique et de la biologie molculaire auront un impact fort sur la recherche et ouvrent des voies trs prometteuses. Au-del de 2012, lactivit, en nombre demplois, risque de diminuer sauf crer en France un environnement scientifique, fiscal et rglementaire favorable la recherche sur les mdicaments, notamment ceux issus des biotechnologies. Mais galement : aucune tude pousse mene ce jour sur les comptences, mtiers, effectifs et formations dans les biotechnologies mdicaments Biotechnologies : emploi, comptences et formation recherche avance, la vie progresse. Page 14 Copyright Leem 142005 Les objectifs du projet Identifier organisations, mtiers, comptences/savoir faire et besoins en Ressources Humaines en biotechnologie sant valuer les effectifs actuels et dfinir des tendances davenir

Analyser loffre de formation initiale et continue pour identifier les carts entre loffre et les besoins des entreprises Dfinir une politique et un plan dactions pour lemploi et la formation en biotechnologies, dans le cadre de la politique emploi/formation de la branche du mdicament, Et notamment, raliser une charte de recommandations pour les organismes de formation en Biotechnologies Des partenariats forts et un cabinet reconnu pour mener bien cette tude recherche avance, la vie progresse. Page 15 Copyright Leem 152005 Les tapes cls Fvrier - Avril Constats et Analyses Mai - Juillet Sminaire Politique et Plan dactions Avril CEO d'entreprises de biotechnologie, responsables de recherche et de production, investisseurs recherche avance, la vie progresse. Dcision Juin Quantification des besoins :

enqute 12 personnes interviewes Septembre Sminaire de 20 participants CEO d'entreprises de biotechnologie, responsables de recherche, reprsentants du comit Biotech et des autres groupes de travail concerns du Leem Page 16 Communication des rsultats de ltude et du plan daction Mise en uvre du plan daction Validation des rsultats de ltude et du plan daction par les instances du Leem Copyright Leem 162005 12 personnes interviewes dans le cadre de la phase de constats et danalyse : Managers dans les big pharma et dans les start-ups biotech, mais aussi investisseurs spcialiss dans le domaine Prnom Nom Fonction Entreprise

Franois BALLET Directeur du Centre de Recherche de Vitry-Alfortville SANOFI AVENTIS Herv BRAILLY CEO INNATE PHARMA Pierre FOURNIER VP Industrial Product Management SANOFI PASTEUR Bernard GILLY Partner SOFINNOVA Sean HARPER VP Research AMGEN

Bernadette HENDRICKX VP Global RA SANOFI PASTEUR Thierry JEAN Chairman and Chief Executive Officer CEREP Marc LE BOZEC PDG BioProtein Technologies Gilles NOBECOURT Directeur Associ E. de Rothschild Investment Partners Didier PEYRET Directeur de Site Laboratoires SERONO France

Rmi URBAIN Directeur Recherche Externe Laboratoires PIERRE FABRE Marc ZIMMER Responsable RH Centre de Biotechnologie NOVARTIS PHARMA SAS recherche avance, la vie progresse. Page 17 Copyright Leem 172005 20 participants au Sminaire afin de travailler sur les rsultats de ltude, le plan daction et une charte de recommandation sur les formations initiales : au final, un panel reprsentatif des diffrents types dactivits et entreprises biotech Prnom Nom Fonction Entreprise Herv Brailly PDG

Innate Pharma Sophie Chapuis PDG Transat (Pdt du Club Alfa) Alain Clergeot Prsident Chugai Pharma Marc De Garidel PDG Amgen Yong-un Esnault Senior Manager Bus. Dev. Pfizer Manuel Gea PDG Bio-Modeling Systems

Alain Huriez PDG Neovacs Danielle Lando Prsidente Relations Assoc. Comit Adebiotech Marc Le Bozec PDG Bioprotein Technologies Jacques Lhomel Directeur Gnral Biocitech - Sanofi Aventis Selma Mohamed Administrative RH ProteineXpert Vronique Narboni

Reprsentant de lACIP ACIP France Normand-Plessier Vice Prsidente Comit Adebiotech Grard Orth Directeur CNRS Institut Pasteur Delphine Pau RRH ProteineXpert Rmi Urbain Dir. Recherche externe Pierre Fabre Pierre-Yves Arnoux Charg de mission

Leem Catherine Descotes Charge de projets RH Leem Emmanuelle Garassino Resp.Observatoire des Mtiers Leem Catherine Lassale Dir. DASPEM Leem Christine Garnier Associe AEC Partners Franois Guilhem Chef de Projet AEC Partners recherche avance, la vie progresse.

Page 18 Copyright Leem 182005 Sommair e Le champ de ltude et les effectifs dans les biotech sant Les besoins en comptences pour les mtiers de la Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la R&D Production Les formations recenses et la charte de recommandations afin de les Le plan daction prconis Annexes : la charte de recommandations encadrer

recherche avance, la vie progresse. Page 19 Copyright Leem 192005 Le champ de ltude et les effectifs dans les biotech sant recherche avance, la vie progresse. Le champ de ltude Les effectifs Page 20 Copyright Leem 202005 Le champ de ltude Les biotechnologies relevant de la dfinition de lOCDE ont constitu le champ de ltude : "L'application des sciences et des techniques des organismes vivants, qu'il s'agisse d'lments, de produits ou d'chantillons, pour transformer les matriaux vivants ou non, dans le but de produire des connaissance, des biens et des services" Une liste non exhaustive de domaines a t dresse : - DNA (le codage) : Gnomique, pharmacognomique, recherche sur les gnes, sondes gntiques, squenage, synthse et amplification de l'ADN, gnie technique - Protines et molcules (les groupes fonctionnels) : Squenage/synthse de protines et de peptides, glycomique, protomique, hormones et facteurs de croissance, rcepteurs cellulaires/signaux/phromones - Culture et gnie cellulaires et tissulaires : Culture de cellules/tissus, gnie tissulaire, hybridation, fusion cellulaire, stimulants vaccinaux/immunitaires, manipulation embryonnaire - Procds biotechnologiques : Bioracteurs, fermentation, bioprocds, biolessivage, biolignification, bioblanchiment, biodsulfurisation, bioremdiation, et biofiltration - Organismes sub-cellulaires :

Thrapie gnique, vecteurs viraux - Autre recherche avance, la vie progresse. Page 21 Copyright Leem 212005 Le panorama des entreprises utilisant la biotechnologie est structur par leur maturit organisationnelle et leur finalit => Les Finalit entretiens de l'Entreprise Services et Technologies Biomdicament ont pu couvrir lensemble de ce Pour les fonctions R&D panorama et Production BioProtein CEREP Innate Amgen Novartis Serono Sanofi Pasteur Produits

finis Sanofi Aventis Mdicament Entreprise Entreprise Jeune Pousse produisant en phase de preuve et commercialisant de concept recherche avance, la vie progresse. Page 22 Stade de maturit de l'organisation Copyright Leem 222005 Le panorama des entreprises utilisant la biotechnologie est structur par leur maturit organisationnelle et leur finalit L'Entreprise La jeune pousse La jeune pousse Vient du monde acadmique ou de spin-off de l'industrie (Proskelia, Actelion, CMC Pharmaceuticals) Est finance, pour les socits "produits" par des investisseurs esprant un retour long terme : 8 10 ans Sauto-finance gnralement pour les socits "services ou Technologie" Est classe en terme de valeur cre sur le march selon deux couples produits /clients - Technologie ou Services / entreprises - Mdicament / patients Se trouve un stade de maturit

organisationnelle li au dveloppement du produit/technologie - Segment mdicament /patients : Proof of concept/Phase1/Phase 2 - Segment Technologie/entreprise : fournisseur de technologie / fournisseurs de solution recherche avance, la vie progresse. produisant et commercialisant des produits/services ou technologies Il peut sagir dune ancienne jeune pousse - Cerep, Amgen, Gilead, Biogen, Ou bien dune entreprise du mdicament ayant acquis une jeune pousse : - Roche/Genentech ; - UCB/CellTech (ancienne jeune pousse) - Sanofi Aventis/Gencell -> Centelion ; Ou bien encore dune entreprise du mdicament ayant intgr la biotechnologie dans ses processus de recherche et de dveloppement Page 23 Copyright Leem 232005 Le champ de ltude et les effectifs dans les biotech sant recherche avance, la vie progresse. Le champ de ltude Les effectifs Page 24 Copyright Leem

242005 Lemploi dans les biotech : environ 20 000 personnes rparties entre jeunes pousses et entreprises du mdicament Des effectifs importants en France 55% : Entreprises du mdicament (dont la moiti des effectifs recenss en production) Prs de 45% : Jeunes pousses La tendance davenir en terme deffectif est stable Source : Leem daprs les entreprises adhrentes au Comit Adebiotech ayant une activit de biotechnologies connexe avec le mdicament humain (sont cartes les entreprises faisant du matriel mdical, des mdicaments vtrinaires et des outils de diagnostic) et les rponses lenqute reues en septembre 2005. La recherche avance, la vie progresse. Page 25 Copyright Leem 2005 Les rgions identifies biotech : une rgion phare et des bassins secondaires Localisation des entreprises biotech selon leur taille Ile de France Rhne-Alpes Aquitaine Provence-Cote d'Azur Nord pays de la Loire Auvergne Alsace Entreprises > 250 sal. et Big pharma PME<250 sal Midi-Pyrnes Centre Poitou-Charentes Languedoc

Normandie Lorraine 251 entreprises dont leffectif est infrieur ou gal 250 salaris ont t recenses dans le cadre de ltude, dont 44% en Ile-de-France . Franche-Comt Bretagne Bourgogne limousin Champagne 0 recherche avance, la vie progresse. 20 40 60 Page 26 80 100 120 Copyright Leem 262005 Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D Le champ de En ltude et les synthse : effectifs les besoinsdans de

lescomptences biotech sant dans les biotech sant, les effectifs et les formations Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Production recherche avance, la vie progresse. Les formations recenses et la charte de recommandations afin de Le plan daction prconis Annexes : la charte de recommandations les encadrer Page 27 Copyright Leem 272005

Rsum Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D Les disciplines renforcer et adapter recherche avance, la vie progresse. Les besoins identifis pour les Jeunes pousses Page 28 Copyright Leem 282005 Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D : rsum Concernant les comptences spcifiques la biotechnologie, les formations actuelles sont juges adaptes, certaines disciplines sont nanmoins renforcer Un besoin important de dvelopper les comptences transverses, notamment business , management Les disciplines traditionnelles doivent tre approfondies et claires diffremment par les enjeux des biotechnologies Un besoin particulier de comptences seniors est identifi pour les Jeunes Pousses Dans l'ensemble, la ncessit de mailler les trois grands types d'expertise : clinique, sciences du vivant, sciences de l'ingnieur pour faire voluer la dmarche fondamentale de R&D et optimiser le passage lindustrialisation a t mise en vidence recherche avance, la vie progresse. Page 29 Copyright Leem 292005 Les besoins de comptences en R&D Certaines disciplines renforcer

En R&D, concernant les comptences spcifiques la biotechnologie, les formations actuelles sont juges adaptes, certaines disciplines sont nanmoins renforcer : il sagit de la biochimie, la biologie cellulaire, et limmunogncit des molcules. Un besoin moins marqu a t identifi pour certaines comptences spcifiques de nouvelles approches R&D : le squenage et la synthse, la transgnse ainsi que lembryologie animale. Quant aux disciplines traditionnelles , certaines mritent dtre approfondies et claires diffremment par les enjeux des biotechnologies : la biostatistique et les mathmatiques appliques, la pharmacologie, la pharmacovigilance, le dveloppement galnique et les brevets. Ces conclusions confirment les tendances qui staient dgages au cours de ltude prospective mene sur lemploi et les mtiers dans lindustrie du mdicament dans 5 10 ans. Certaines comptences transverses doivent galement tre renforces, notamment en ce qui concerne le travail en quipe pluridisciplinaire, la communication orale et crite, la culture de lentreprise et lorientation rsultats, ainsi que la sensibilisation aux enjeux de la Qualit. Enfin, les comptences managriales apparaissent critiques pour lensemble des acteurs. On retrouve des lacunes identiques dans les big pharma . Un besoin particulier de comptences seniors a t identifi pour les jeunes pousses (ou start ups), car leur modle organisationnel et managrial repose sur les projets autour desquels les quipes sont focalises. Les comptences recherches sont donc plus spcifiques biotech (CEO, business development), ou semblables celles requises dans les big pharma gestionnaire de projet senior, CSO, CMO) Pour les entreprises du mdicament et les jeunes pousses, un mme enjeu : faire voluer les dmarches de R&D en renforant et maillant les grands types dexpertise En recherche, il est impratif pour les chercheurs de dvelopper une approche thrapeutique globale, tandis quen dveloppement, ces derniers doivent savoir articuler les facteurs biologiques aux rsultats cliniques. Le maillage de la recherche fondamentale et de la recherche clinique trs en amont des tapes de R&D constitue un vritable enjeu pour les biotech, notamment lors du passage lindustrialisation : elles ont besoin de chercheurs et de mdecins qui matrisent les sciences de lingnieur, de mme que la science et le clinique doivent tre matriss en mme temps Un besoin : renforcement des comptences biotech et transverses Un atout : des formations et un savoir-faire en Biotech existant en France recherche avance, la vie progresse.

Page 30 Copyright Leem 302005 Rsum Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D Les disciplines renforcer et adapter recherche avance, la vie progresse. Les besoins identifis pour les Jeunes pousses Page 31 Copyright Leem 312005 Concernant les comptences spcifiques la biotechnologie, les formations actuelles sont juges adaptes, certaines disciplines sont nanmoins renforcer Biochimie Les comptences spcifiques biotechnologie Biologie molculaire Biologie cellulaire Microbiologie Gnomique, protomique

Pharmacognomique Squenage et synthse Transgnse Embryologie animale Chimie combinatoire Criblage haut dbit Biostatistique Bio-informatique Biologie intgrative Purification des protines Biologie cellulaire Un effort important a t fait ces dernires annes sur la formation des chercheurs / ingnieurs / techniciens de laboratoire la biologie molculaire, la biologie cellulaire quant elle est juge comme mise de ct alors qu'elle apparat critique Immunogncit des molcules Cration rcente dun Dpartement chez Amgen Un besoin plus limit pour certaines comptences spcifiques de nouvelles approches de R&D Squenage et synthse Comptence rare, de plus, peu de prestataires existent sur le march Transgnse Raret de bons profils sachant matriser la manipulation Les mtiers concerns par ces comptences

spcifiques Chercheur Ingnieur de recherche Technicien de laboratoire recherche avance, la vie progresse. Embryologie animale Comptence rare, certaines cole de biotechnologies forment nanmoins dj des tudiants dans ce domaine permettant certaines socits de biotechnologie d'avoir recours eux sous forme de stage Page 32 Copyright Leem 322005 Les disciplines traditionnelles doivent tre approfondies et claires diffremment par les enjeux des biotechnologies (1/2) La Biostatistique et mathmatiques appliques Besoin dune forte comptence mathmatique et statistique dans tous les domaines De nouveaux modles statistiques doivent tre crs, en particulier, en dveloppement clinique La Pharmacologie La pharmacologie molculaire, in-vivo et la physiologie animale ont t identifies La Pharmacovigilance Dj critique en raison d'un besoin de scurit accrue des mdicaments, cest une fonction essentielle pour les produits de biotechnologies Le Dveloppement Galnique Un des enjeux pour les biomdicaments rside dans la capacit voluer des formes injectables actuelles vers des formes plus faciles d'administration (orales, inhales) Les Brevets La multiplicit des brevets obtenir dans les biotechnologies rend cette discipline trs complexe recherche avance, la vie progresse. Page 33

Copyright Leem 332005 Les disciplines traditionnelles doivent tre approfondies et claires diffremment par les enjeux des biotechnologies (2/2) Certaines comptences transverses sont galement renforcer Travail en quipe pluridisciplinaire (drug discovery, pharmacologie, pharmacocintique, toxicologie,) Communication : expression orale, crite. Les start-ups sont trs souvent amenes presenter leurs projets, que ce soit par oral ou par crit, auprs dinterlocuteurs varis. La qualit de la prsentation et la valorisation des projets sont primordiaux dans le dveloppement des biotech. Anglais : les biotech voluent, trouvent de nouveaux partenaires, et ce de plus plus linternational. Langlais permet galement de valoriser les projets de la biotech beaucoup plus largement. Les prsentations de lentreprise et des projets doivent tre ralises loral aussi bien qu lcrit. Organisation du travail : lorganisation individuelle est cl dans les petites structures ou de taille moyenne. De mme, les managers doivent tre sensibiliss lergonomtrie (tude des conditions et de l'volution comportementales de l'utilisateur d'un PC pour viter le dveloppement de douleurs et de lsions tels que les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Journal du net) car leurs quipes travaillent de plus en plus sur ordinateur. Culture de l'entreprise : orientation rsultats. Les salaris doivent prendre conscience des enjeux et des dfis que lentreprise se doit de relever : proposer des projets innovants, des solutions de qualit, mais galement rflchir leur application, au cot de ces projets, aux contraintes rglementaires, au temps que prennent certaines tapes de recherche et de dveloppement des bio-mdicaments Dmarche de qualit (process) Les comptences managriales apparaissent critiques pour l'ensemble des acteurs Ces comptences sont galement critiques dans les big pharma . Elles prennent dautant plus dimportance dans ce contexte, car il faut parvenir faire travailler ensemble des professionnels de disciplines spcifiques et complmentaires dans des structures plus petites. Le management doit tre performant dans ses recrutements, mais galement dans lanimation de ses quipes. Encadrement d'quipe : animation, team building, coaching, valuation - "Il n'y a aucune formation en management dans les cursus scientifiques" - "Le succs rside dans la capacit mettre en valeur et capitaliser sur les comptences spcifiques de chacun. Faire travailler ensemble des biologistes, des chimistes mdicinaux et des chimistes 'combinatoires' ncessite de fortes comptences managriales." recherche avance, la vie progresse. Page 34

Copyright Leem 342005 Rsum Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D Les disciplines renforcer et adapter recherche avance, la vie progresse. Les besoins identifis pour les Jeunes pousses Page 35 Copyright Leem 352005 Un besoin particulier de comptences seniors est identifi pour les "Jeunes Pousses" Un modle organisationnel et managrial spcifique aux jeunes pousses : - Les quipes sont focalises et resserres autour du projet - Le modle organisationnel est souple et dirig par le projet plus que par la fonction Des comptences Senior spcifiques la biotechnologie : CEO (Chief Executive Officer) - "Le Chercheur avec des comptences business est un profil rare en France, en Europe mais galement aux tats-Unis" - LAlternative propose par les professionnels des biotech est la suivante : "Un profil cole de commerce form la science" Business development Cette discipline consiste en un certain nombre dactions : promotion des travaux en relation avec les quipes

scientifiques, organisation de congrs et manifestations scientifiques nationaux et internationaux, bases de donnes business development, ngociations commerciales, conception de la stratgie de business development, leve de fonds - Out : comptence Business to Business . Le recrutement actuel est ralis au niveau europen ou au sein d'autres industries ayant des dpartements importants de Licensing. Ayant le mme profil que dans lindustrie du mdicament : Gestionnaire de projet senior - Permet d'anticiper les besoins en structure, en organisation et en financement - Requiert une expertise en Dveloppement Directeur scientifique (CSO) : - Construit le portefeuille projets Directeur Mdical (CMO) : - Oriente le dveloppement et donc construit la valeur ajoute du produit Responsable de la proprit industrielle recherche avance, la vie progresse. Page 36 Copyright Leem 362005 Au cur de lvolution des comptences, un mme enjeu : Faire voluer les dmarches fondamentales de R&D Recherche : dvelopper une approche thrapeutique globale et lanalyse de bases dinformations massives Approche Classique: de lorigine chimique son application thrapeutique Biotech : de la maladie (du vivant ) au produit actif en reconstituant la cascade mtabolique implique Dveloppement : articuler les facteurs biologiques aux rsultats cliniques

Anticiper le protocole de ltude en fonction de scnarii alternatifs Renouveler des modles statistiques devenus caduques Savoir mailler recherche fondamentale et clinique trs en amont des tapes de Recherche et Dveloppement Savoir expliquer lorigine de la pathologie pour la traiter Augmenter la probabilit de succs des mdicaments candidats en ayant recours plus rapidement des tests d'efficacit (utilisation de modles prdictifs d'efficacit, tests informels, etc) Favoriser la ralisation en parallle des diffrentes activits de R&D jusqu'alors conduite de manire squentielle grce des quipes projets multi-disciplinaires (drug discovery, pharmacologie, pharmacocintique, toxicologie,) recherche avance, la vie progresse. Page 37 Copyright Leem 372005 La ncessit de mailler les trois grands types dexpertises pour faire voluer la dmarche fondamentale de R&D et optimiser le passage lindustrialisation Aujourdhui, on constate, dune part, labsence de lisibilit sur les dbouchs, et un cloisonnement des cursus scientifiques, notamment en recherche. Les biotech sont confrontes des dfis majeurs en terme dinnovations thrapeutiques. La mise en commun de comptences allant de la biologie en passant par la chimie, la physique, la bioformatique et les mathmatiques permettrait aux jeunes de bien comprendre les processus biologiques lchelle molculaire ds leur sortie du cursus universitaire. Matriser Matriser la la clinique clinique en en mme mme temps temps que que la la science science Besoin

Besoin de de chercheurs chercheurs et et de de mdecins mdecins matrisant matrisant les les sciences sciences de de lingnieur lingnieur Clinique Exemple Md/ PhD (US/UK) Exemple Sant Biotech Ecole Centrale Sciences du vivant Sciences de lingnieur Pharmacologie Immunologie Microbiologie Virologie Neurosciences recherche avance, la vie progresse. Page 38

Statistique Robotique Informatique lectronique Chimie Physique Mathmatiques Copyright Leem 382005 Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Production En Le champ de synthse ltude et les : les besoinsdans de effectifs lescomptences biotech sant dans les biotech sant, les effectifs et les formations Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D

Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Production Les formations recenses et la charte de Le plan daction prconis recommandations afin de les Annexes : la charte de recommandations encadrer recherche avance, la vie progresse. Page 39 Copyright Leem 392005 Rsum Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Fabrication Production Maintenance Contrle qualit recherche avance, la vie progresse.

Page 40 Copyright Leem 402005 Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Production La Bioproduction introduit des modes de fabrication innovants ncessitant une plus grande technicit et une culture biologique ainsi qu'un renforcement de certaines disciplines traditionnelles Les garanties de contrle qualit supplmentaires imposes par ces technologies requirent une volution des pratiques et des mtiers Ce besoin de technicit accrue au sein des mtiers de la fabrication et du contrle qualit pose la question du nombre impos de pharmaciens dans ces mtiers Des pharmaciens qui restent nanmoins critiques pour les mtiers des Affaires Rglementaires Industrielles et dont les comptences doivent voluer face aux contraintes accrues de fabrication recherche avance, la vie progresse. Page 41 Copyright Leem 412005 Les besoins de comptences en Production Des comptences techniques et biologiques pointues, et des comptences renforcer La bioproduction introduit des modes de fabrication innovants ncessitant une plus grande technicit et une culture biologique. Les comptences requises pour les techniciens ne diffrent pas de celles requises pour le technicien de fabrication de mdicaments classiques. Quelques comptences des techniciens mritent nanmoins dtre renforces en fonction de ltape de production concerne : le traitement enzymatique en phase de purification et la culture cellulaire pour la fabrication Les comptences managriales manquent cruellement en phase dindustrialisation, et des disciplines traditionnelles telles que la maintenance industrielle et lanimalerie doivent tre renforces. En contrle qualit, un besoin de comptences techniques pour les tests additionnels spcifiques aux produits issus du vivant (technique damplification) a t identifi. En raison du besoin de technicit accrue, challenger lexistence des quotas rglementaires de

pharmaciens Les profils recherchs aujourdhui en fabrication et en contrle qualit sont ceux dingnieurs ou de docteur es sciences trs spcialiss. Ce nouveau besoin de technicit pose alors la question du nombre impos de pharmaciens (obligation du code de la sant). Ces ingnieurs doivent tre sensibiliss la culture projet et rsultats, tout comme les chercheurs. recherche avance, la vie progresse. Page 42 Copyright Leem 422005 Rsum Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Fabrication Production Maintenance Contrle qualit recherche avance, la vie progresse. Page 43 Copyright Leem 432005 La Bioproduction introduit des modes de fabrication innovants ncessitant une plus grande technicit et une culture biologique Le caractre innovant et la maturit relative des technologies de fabrication supposent la matrise d'un ensemble de comptences techniques et biologiques trs pointues Technologies tablies (Production l'chelle industrielle) Cellules animales

Micro-organismes tapes de fabrication (Bactrie, levure,) Fermentation Production Bioracteurs Extraction Purification Cristallisation Technologies en phase d'installation (Production de lots cliniques) Culture cellulaire Centrifugation Chromatographie Animal transgnique (Lapin, brebis,) Transgnse Embryologie Animalerie Traitement enzymatique Filtration Malgr la cration d'coles spcialises en Biotechnologie dont les formations sont juges globalement satisfaisantes, des besoins restent non satisfaits La volont d'une plus grande spcialisation des ingnieurs et des doctorants, importante la fois en phase d'installation et pour l'optimisation des technologies tablies Une grande lacune : les comptences managriales, critiques en phase d'industrialisation Selon les rgions/tablissements un manque de proximit entre organismes de formation et industriels a t constat recherche avance, la vie progresse. Page 44 Copyright Leem

442005 Rsum Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Fabrication Production Maintenance Contrle qualit recherche avance, la vie progresse. Page 45 Copyright Leem 452005 ainsi qu'un renforcement de certaines disciplines traditionnelles La maintenance industrielle La fiabilit des outils de production est cl lorsqu'il s'agit de cultures cellulaires animale ou vgtale Un besoin de comptences plus pointues : - En matire de micro-lectronique, d'automatisation, de systme de rgulation, Allies des notions de biologie "Un cart d'un degr peut faire perdre l'ensemble d'une culture" "La criticit de la maintenance s'est peu peu estompe dans la Pharma traditionnelle pour devenir routinire"

L'animalerie Plusieurs personnes interviewes mentionnent un manque de visibilit sur les formations existantes d'animaliers traditionnellement employs dans la R&D : - - Ncessaires pour la ralisation des tests sur animaux toujours utiliss dans les laboratoires de contrle qualit des usines de bioproduction Indispensables lorsque l'on a recours des modes de fabrication utilisant des animaux transgniques "La Pharmacie traditionnelle n'a quasiment plus recours des tests sur animaux" Certains avaient ainsi envisag un partenariat avec des coles d'agronomie pour former en alternance des animaliers l'levage d'animaux spcifiques recherche avance, la vie progresse. Page 46 Copyright Leem 462005 Rsum Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Fabrication Production Maintenance Contrle qualit recherche avance, la vie progresse.

Page 47 Copyright Leem 472005 Les garanties de contrle qualit supplmentaires imposes par ces technologies requirent une volution des pratiques et des mtiers Un besoin d'volution des comptences pour les tests de contrle traditionnels Les tests d'activit sont effectus sur des animaux alors qu'ils sont peu peu abandonns dans la pharmacie traditionnelle au profit de tests in-vitro - Besoin de comptences en pharmacologie in-vivo et en toxicologie Les tests de puret obissent des critres de plus en plus drastiques - Besoin de comptences pointues sur les techniques d'lectrophorse, SDS-Page, Un besoin de comptences techniques pour les tests additionnels spcifiques aux produits issus du vivant Le dosage de l'ADN rsiduel qui suppose une bonne matrise des techniques d'amplification (PCR) La recherche de virus contaminant provenant de l'animal dont sont issues les cellules requiert des comptences en virologie en plus des comptences en technique d'amplification. recherche avance, la vie progresse. Page 48 Copyright Leem 482005 Ce besoin de technicit accrue au sein des mtiers de la fabrication et du contrle qualit pose la question du nombre impos de pharmaciens* Les profils recherchs aujourd'hui en fabrication et en contrle qualit sont ceux d'ingnieurs ou de docteurs es sciences hautement spcialiss matrisant les diffrentes techniques de fabrication et de contrle

Certaines entreprises mentionnent ne plus embaucher de pharmaciens dans ces mtiers car elles estiment leur profil inadapt Elles se heurtent ainsi lobligation rglementaire du quota de pharmaciens* Certaines jugeant difficile la remise en cause de ce quota plaident pour une adaptation des tudes de pharmacie pour intgrer ce besoin accru de technicit D'autres souhaitent une action auprs de l'AFSSAPS pour adapter cette obligation de quota spcifique la France et quasi-unique l'chelle europenne La piste de la personne qualifie est galement envisage pour la bioproduction "Les pharmaciens forms aux biotechnologie et la biologie sont rares" "Un pharmacien n'est pas assez pointu sur les techniques d'amplification du type PCR" "L'universit de Lyon a mis en place un diplme de pharmacien ingnieur. La premire promotion devrait sortir cette anne, on pourra ainsi juger de sa qualit" * Obligation rglementaire fixe par les articles 5124-38 et 39 du Code de la Sant recherche avance, la vie progresse. Page 49 Copyright Leem 492005 Une charte de recommandation pour encadrer les 500 programmes de formation initiale

En Le champ de synthse ltude et les : les besoinsdans de effectifs lescomptences biotech sant dans les biotech sant, les effectifs et les formations Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D Les Les formations recenses recenses et et la la Les comptences cls de la Biotechnologie charte de pour les mtiers de la recomman- Production recommandations afin afin de de les les Le plan daction prconis

Annexes : la charte de recommandations encadrer encadrer recherche avance, la vie progresse. Page 50 Copyright Leem 502005 Les Les formations recenses recenses et et la la charte de recommandations afin afin de de les les Les formations recenses La charte de recommandations cre encadrer encadrer recherche avance, la vie progresse. Page 51 Copyright Leem 512005

De (trop?) nombreuses formations initiales recenses en biotechnologies, tous les niveaux de formation suprieure Plus de 500 formations initiales portant uniquement sur les biotechnologies, ou intgrant dans leur programme une partie ddie aux sciences du vivant (bioproduction, enzymologie etc) ont t recenses, de Bac+2 aux doctorales et aux coles dingnieurs. Ces formations se rpartissent par niveaux de la manire suivante : Rpartition des formations par niveaux On constate que les formations de niveau bac+5 sont les plus nombreuses, suivies ensuite par les formations de niveau bac+2, puis Bac+3. Une interrogation sur ladaptation de lensemble de ces formations aux besoins des entreprises, et de visibilit pour les jeunes 9% 28% Bac+2 Bac+3 Bac+4 38% Bac+5 15% 10% recherche avance, la vie progresse. Page 52 Ecoles doctorales Copyright Leem 522005 Des formations en constante volution En bioinformatique, plus rcemment, des formations spcialises dans le domaine se sont dmultiplies, mais correspondent des besoins restreints en biotech. ns o i at des Par ailleurs, des formations sont de plus en plus proposes dans la discipline trs m spcifique des nanobiotechnologies. for sur

s t De rtan ines Une tude des programmes (disponibles sur le site de certains tablissements, ou po cipl ques grce des moteurs de recherche du type ONISEP) de chacune des formations dis cifi recenses a mis en exergue certaines disciplines. sp Les 2 graphiques des pages suivantes illustrent la rpartition des thmes abords dans les formations recenses, par niveau de formation. Il convient de prciser que plusieurs domaines non recenss dans ces graphiques taient mentionns dans les programmes de formation (droit, vectorologie, qualit). e c ren a ts A la lecture des rsultats, on saperoit que les disciplines qui mritent dtre c n e e renforces, ou claires diffremment par les enjeux des biotechnologies, sont celles Un s em n qui sont le moins souvent abordes dans les formations initiales, comme par exemple, de seig s pour les disciplines scientifiques , la pharmacologie, les biostatistiques, les en r des s cl e mathmatiques, et pour les matires transverses , la communication, le su tir a management et la gestion de projet. La mconnaissance du cycle de vie du m mdicament et de la politique sant est galement trs marque. Ces comptences ont t identifies au travers de ltude comme des comptences qui manquent cruellement dans les start-ups. On saperoit galement que les formations qui proposent les programmes les plus complets correspondent aux niveaux Bac+3, ainsi que Bac+5 et plus. NB : aucun lment relatif au nombre dheures ou la qualit de la formation concernant chacune des

disciplines listes na t pris en compte dans cette analyse et ces graphiques . recherche avance, la vie progresse. Page 53 Copyright Leem 532005 Rpartition des contenus de formation par niveaux de formation (1/2) Bac + 2 Bac + 3 Bac + 4 Bac + 5 Gnie Bio molculaire Pharmacologie Gnie de la bioproduction Bio informatique Gnomique Bio statistique Gnie gntique ADN Nanotechnologies Enzymologie/bioconversion Cultures cellulaires-Microbiologie recherche avance, la vie progresse. Page 54 Copyright Leem 542005

Rpartition des contenus de formation par niveaux de formation (2/2) Brevets/Proprit industrielle Mathmatiques Rglementaire Communication Bac + 3 Bac + 4 Bac + 5 Environnement / Traitements des dchets Finance-Gestion-Economie Gestion de projet Anglais recherche avance, la vie progresse. Bac + 2 Management Page 55 Copyright Leem 552005 Des dbouchs varis Les domaines auxquels prparent ces formations, daprs les informations recueillies sur les sites internet et/ou moteurs de recherche sont les suivants : Daprs les lments recenss, les formations initiales biotech prparent en majorit travailler en R&D, ainsi quen qualit/scurit/environnement, puis en production et marketing. En revanche, rares sont les formations qui offrent des dbouchs dans le management ou le domaine rglementaire.

Domaines auxquels prparent les formations initiales Rglement., juridique, normes Marketing, 4% tudes, vente 11% Management 3% R&D, innovation 40% Qualit, scurit, environnement 25% Production 17% recherche avance, la vie progresse. Page 56 Copyright Leem 562005 Les formations initiales recenses en biotechnologies : rpartition gographique Les formations initiales portant uniquement sur les biotechnologies, ou intgrant dans leur programme une partie considrable sur le sujet ont t localises sur la carte ci-dessous. Les rgions Ile-de-France, Rhne-Alpes et Bretagne sont celles dans lesquelles le plus grand nombre de formations ont t recenses Cette rpartition correspond globalement limplantation des entreprises de biotech sur le territoire franais, lIle-de-France et Rhne-Alpes tant les deux premires rgions biotech la fois en termes dentreprises et doffre de formations. Viennent ensuite lAquitaine, la rgion PACA, le Nord et les Pays de la Loire, dans lesquelles le nombre dentreprises implantes est galement cohrent avec loffre de formation initiale.

Seule la Bretagne compte une offre de formation riche alors que fort peu dentreprises biotech y sont localises. recherche avance, la vie progresse. Page 57 0-10 formations 31-50 formations 11-30 formations >50 formations Copyright Leem 572005 Les Les formations recenses recenses et et la la charte de recommandations afin afin de de les les Les formations recenses La charte de recommandations cre encadrer encadrer recherche avance, la vie progresse. Page 58 Copyright Leem

582005 Pour renforcer comptences et spcialisations, il est aujourdhui impratif dencadrer les 500 programmes de formation initiale recenss grce une charte de recommandations Si les formations spcifiques aux biotechnologies sont juges globalement satisfaisantes, la squence de formation devra mieux distinguer Tronc commun et Spcialisations : Le tronc commun doit assurer de solides comptences en biologie et en gestion dentreprise et des hommes Renforcer biochimie et biologie cellulaire Sensibiliser les tudiants au Mdicament, aux rsultats conomiques et au management Certaines disciplines spcifiques et leurs applications mriteront dtre renforces et soutenues par la pratique de stages Immunogncit des molcules Squenage et Synthse Transgnse Processus de fabrication et de purification Cette charte de recommandations sadresse tout dabord aux jeunes qui souhaitent sorienter dans notre secteur, et qui rencontrent des difficults choisir une formation plutt quune autre, au regard de la multitude de formations recenses. La charte de recommandation liste les disciplines et les modalits pdagogiques incontournables pour tre oprationnel en biotech lissue de la formation. La charte de recommandation na donc pas pour vocation de noter les contenus des programmes des formations dj existantes, mais tout simplement de permettre celui qui la consulte de situer les formations au regard de chacun des critres incontournables lists (disciplines, stages, intervention de professionnels). Cette charte a t dcline pour les mtiers de la R&D, au niveau de lingnieur/chercheur, soit bac+4/+5, mais galement au niveau du technicien (bac+2/+3). Cette charte est destine constituer une rfrence pour les formations qui seront construites par la suite recherche avance, la vie progresse. Page 59 Copyright Leem

592005 Le plan daction En Le champ de synthse ltude et les : les besoinsdans de effectifs lescomptences biotech sant dans les biotech sant, les effectifs et les formations Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Production recherche avance, la vie progresse. Les formations recenses et la charte de recommandations afin de Le plan daction prconis

Annexes : la charte de recommandations les encadrer Page 60 Copyright Leem 602005 Cinq actions cls sur lesquelles s'engage le Leem pour forger les comptences de demain en Biotechnologie 1 . Renforcer le maillage des cursus scientifique et ingnieur aux cursus mdical et pharmacie pour faire voluer la dmarche fondamentale de R&D Pour ce faire, mettre en uvre, avec une facult de pharmacie, de mdecine, de sciences et une cole dingnieur, un projet pilote de maillage des 3 expertises biotech (cliniques, sciences du vivant et sciences de lingnieur), dans le cadre dun ple de comptitivit. 2. Former les salaris des biotech aux cultures business et mdicament par le montage dun projet formation national. Il sagit de monter des formations spcifiques, ou bien dadapter des formations dj existantes, et de rechercher des financements afin que les TPE et PME puissent en bnficier facilement. 3. Mettre en place des solutions innovantes de type partage de personnel ou second lan de carrire afin daider les jeunes pousses attirer des profils senior : favoriser le partage de personnel, monter une action pilote de mutualisation du personnel recherche avance, la vie progresse. Page 61 Copyright Leem 612005

Cinq actions cls sur lesquelles s'engage le Leem pour forger les comptences de demain en Biotechnologie 4. Promouvoir une charte de recommandations Leem destine aux coles et universits afin dadapter les formations initiales aux besoins Valorisation par le Leem des organismes de formation qui rpondent ces engagements Mise en place de partenariats avec ces organismes et d'incitations (slection de partenaires privilgis pour le versement de la taxe d'apprentissage) Sensibilisation des entreprises afin quelles sengagent pour offrir des postes de stagiaires 5. Adapter la responsabilit pharmaceutique la Bioproduction afin de permettre le recours aux experts industriels adquats Renforcer laction du Leem pour la rforme du diplme de pharmacien (contenu des enseignements et numerus clausus) : intgrer la dimension biotech recherche avance, la vie progresse. Page 62 Copyright Leem 622005 Les annexes En Le champ de synthse ltude et les : les besoinsdans de effectifs lescomptences biotech sant dans les biotech sant, les effectifs et

les formations Les besoins en comptences pour les mtiers de la R&D Les comptences cls de la Biotechnologie pour les mtiers de la Production Les formations recenses et la charte de recommandations afin de Le plan daction prconis Annexes : la charte de recommandations les encadrer recherche avance, la vie progresse. Page 63 Copyright Leem 632005 Annexes : la charte de

recommandations recherche avance, la vie progresse. Le contenu de la charte de recommandations pour le niveau chercheur Le contenu de la charte de recommandations pour le niveau technicien Page 64 Copyright Leem 642005 "Charte de recommandations" Contenu des formations Mtiers de la R&D Chercheur (Bac +4/5) Sciences de l'ingnieur Sciences du vivant Biochimie Biologie gnrale Biologie molculaire Biologie cellulaire Histologie Physiologie humaine et connaissance des diffrences par rapport aux modles animaux utiliss (physiologie compare) Immunologie Pharmacologie

Environnement du mdicament Environnement de l'entreprise Notion de proprit intellectuelle Dmarche Qualit Environnement et thique Gestion de projet Anglais courant et spcialis Communication crite et orale Competitive intelligence Spcialisation Tronc commun Microbiologie Bactriologie Transgnse

Chimie Virologie Mycologie Hmatologie Gnomique, protomique Pharmacognomique Hmobiologie Robotique Scale up Marketing industriel Gestion (budgtaire, financire) Bioinformatique Management de la Qualit Gnie biologique Gnie gntique Culture cellulaire Squenage Instrumentation Chimie combinatoire Criblage haut dbit Radio-activit Embryologie animale Exprimentation animale Purification des biomolcules Gestion de crise Statistiques Bureautique Physique / Chimie (niveau bac S) recherche avance, la vie progresse. Page 65 Copyright Leem 652005

"Charte de recommandations" Mtiers de la R&D Chercheur (Bac +4/5) Modalits Mise en place d'un systme qualit - Indicateurs de la qualification des personnels enseignants - Indicateurs de la qualit des formations (valuation par les tudiants) - Taux d'insertion sur le march du travail - ventuellement formation des enseignants par des professionnels - Actualiser 15 20% des programmes tous les deux ans en fonction des besoins des entreprises Prsence en entreprise : Stage de 6 mois minimum ou formation en alternance Slection au Mastre avec un niveau d'anglais minimum (TOEFL) Localisation dans les bassins d'emploi des sciences de la vie dont les futurs ples de comptitivit 25 50 % des enseignements raliss par des professionnels tude de cas regroupant des sujets lis l'environnement et la gestion de l'entreprise (lancement de produits, rachat de socits, pharmacovigilance, gestion de crise,) Travail en quipe, prsentation de projet (Presentation skills) en franais et en anglais Projets mens par des tudiants pour des entreprise (recherche du sujet, de financement, de clients, etc) en complment de leur cursus et prsents en soutenance en fin d'tudes (ex. exprience IUP de Montpellier) voire un maillage avec une cole d'ingnieurs et/ou une cole de commerce Valorisation par le Leem des organismes de formation qui rpondent ces engagements Mise en place de partenariats avec ces organismes et d'incitations (slection de partenaires privilgis pour le versement de la taxe d'apprentissage) Un engagement des entreprises pour offrir des postes de stagiaires recherche avance, la vie progresse. Page 66 Copyright Leem 662005 Annexes : la charte de recommandations recherche avance, la vie progresse. Le contenu de la charte de recommandations pour le niveau chercheur Le contenu de la charte de

recommandations pour le niveau technicien Page 67 Copyright Leem 672005 Biochimie Biologie gnrale Biologie molculaire Biologie cellulaire Culture Cellulaire Bureautique Dmarche Qualit Anglais courant et spcialis Statistiques Environnement du mdicament Environnement de l'entreprise recherche avance, la vie progresse. Spcialisation Tronc commun "Charte de recommandations" Contenu des formations Mtiers de la R&D Technicien (niveau Bac+2/3)

Page 68 Microbiologie Bactriologie Transgnse Chimie Virologie Mycologie Hmatologie Gnomique, protomique Pharmacognomique Hmobiologie Robotique Scale up Marketing industriel Gestion (budgtaire, financire) Bioinformatique Management de la Qualit Gnie biologique Gnie gntique Culture cellulaire Squenage Instrumentation Chimie combinatoire

Criblage haut dbit Radio-activit Embryologie animale Exprimentation animale Purification des biomolcules Gestion de crise Copyright Leem 682005 "Charte de recommandations" Mtiers de la R&D Technicien (Bac +2/3) Modalits Mise en place d'un systme qualit - Indicateurs de la qualification des personnels enseignants - Indicateurs de la qualit des formations (valuation par les tudiants) - Taux d'insertion sur le march du travail - ventuellement formation des enseignants par des professionnels - Actualiser 15 20% des programmes tous les deux ans en fonction des besoins des entreprises Prsence en entreprise : Stage de 3 mois conscutifs minimum ou formation en alternance Localisation dans les bassins d'emploi des sciences de la vie dont les futurs ples de comptitivit Favoriser la dispense de certains des enseignements (dmarche qualit, etc) par des professionnels tude de cas regroupant les sujets lis l'environnement et la gestion de l'entreprise (lancement de produits, rachat de socits, pharmacovigilance, gestion de crise,) Travail en quipe, prsentation de projet (Presentation skills) en franais et en anglais Valorisation par le Leem des organismes de formation qui rpondent ces engagements Mise en place de partenariats avec ces organismes et d'incitations (slection de partenaires privilgis pour le versement de la taxe d'apprentissage) recherche avance, la vie progresse. Page 69 Copyright Leem 692005

Recently Viewed Presentations

  • Applying Genetic Algorithm to the Knapsack Problem

    Applying Genetic Algorithm to the Knapsack Problem

    Applying Genetic Algorithm to the Knapsack Problem Qi Su ECE 539 Spring 2001 Course Project Introduction - Knapsack Problem Knapsack Problem Introduction - Genetic Algorithm Project Overview Genetic Algorithm Approach Project Overview Genetic Algorithm Approach Project Overview Exhaustive Search Approach...
  • Writng the Redesigned FRQs for AP Government and Politics

    Writng the Redesigned FRQs for AP Government and Politics

    Writngthe Redesigned FRQsfor AP Government andPolitics. Combined, the 4 FRQ's are worth 50 % of your overall grade on the APGovexam.Each of the4 FRQ's is worth 12.5% of yourgrade.. Students have 100 . minutes total to write . the four....
  • Starfish Retention Solutions Client Pitch

    Starfish Retention Solutions Client Pitch

    Complete the fields to specify the date, time and duration of the appointment. You will receive an email confirmation for this appointment. As the calendar owner, you can add appointments at any date and time, regardless of whether they occur...
  • Ad Hominem  Translates from Latin to against man

    Ad Hominem Translates from Latin to against man

    To view this presentation, first, turn up your volume and second, launch the self-running slide show. Slippery Slope The Slippery Slope is a fallacy in which a person asserts that some event must inevitably follow from another without any argument...
  • Confidential Report of Placement (SL-1 Form) Deconstructed

    Confidential Report of Placement (SL-1 Form) Deconstructed

    The information on the SL-1 form must correspond to the information on the policy declarations page, binder, cover note, or certificate and whether the Diligent Search Report (SL-2 form) is required, including: Policy number. Insured name. Location of risk. Name...
  • Changes to FAA ORDERS 2019 Saturday, January 26,

    Changes to FAA ORDERS 2019 Saturday, January 26,

    Method for meeting requirement left to event organizer, fire chief, air boss, etc. ... First significant revision in 10+ years. Many changes to format, mistakes, typos, poor writing, etc. The Air Boss. Recognition Program. Required by FAA, requested by military...
  • Aim: What does it mean to be Christian?

    Aim: What does it mean to be Christian?

    Unlike Christians, Jews do not refer to the Torah as the Old Testament, as they do not believe that anything comes after it. V Christian Holidays A) Christmas celebrates the birthday of Jesus. B) Easter celebrates his resurrection. It follows...
  • Types of Polygons

    Types of Polygons

    A polygon is a closed plane figure with straight sides that are line segments. 3 sides 3 angles 4 sides 4 angles 5 sides 5 angles 6 sides 6 angles 8 sides 8 angles A polygon is a closed plane...